Slow Conso #1 – Allier écologie et économie


Slow Conso / lundi, mai 14th, 2018

Changer, pourquoi ?

Je vous le dis un peu partout mais je veux mieux consommer. Je le traduis par des achats plus réfléchis, dans lesquels j’essaye d’allier écologie et économie. Selon moi les deux vont ensemble, l’un mène naturellement à l’autre. Alors je ne suis pas encore prête je crois à passer au zéro déchet, mais j’y songe. J’essaye à mon niveau de changer mes habitudes, de me renseigner pour arriver à moins jeter, faire des économies et protéger la planète.

Avant tout, je pense que c’est important de ne pas se décourager et de ne pas sous-estimer les efforts de chacun. On peut toujours faire mieux mais déjà en avoir conscience c’est un grand pas, qui n’est pas évident pour tout le monde. Certains gestes paraissent normaux et habituels pour certains d’entre nous. Pour ma part, ça va être le tri, le fait d’éteindre l’eau quand je me savonne ou me brosse les dents etc.. Et c’est pourtant déjà énorme pour d’autres ! Encourageons-nous simplement à faire toujours un peu plus pour notre planète et notre porte-monnaie.

Lier écologie et économie

Aujourd’hui, je voulais partager avec vous des petits tips qui me permettent au quotidien d’aller au plus près de cette Slow Life. Il y a aussi des idées que je me suis notée pour aller plus loins encore dans la démarche mais que je n’ai pas encore mis en place. Je suis également preneuse de toutes vos petites astuces pour continuer mes efforts. Je pense que tout le monde a des idées qu’il faut juste s’approprier.

  • Débrancher les prises :

C’est tout bête, mais une fois mon ordinateur ou mon téléphone chargé, je débranche les prises. Si vous ne le saviez pas, les prises qui restent branchées continuent de consommer. La consommation est minime mais sur l’année ça reste une économie (si vous avez une grande famille, de petits moyens…) Pour ma part, j’ai très peu de matériel électronique donc de base ma consommation n’est pas énorme. Je débranche également ma box internet pendant la nuit. Je ne me sers que du Wifi lorsque je suis chez moi le soir donc autant le débrancher pendant la journée et la nuit.

  • Utiliser des tote bag :

Il y a deux ans environ, j’ai commencé à récupérer des tote bag surtout lors de mes achats de prêt-à-porter. Depuis, je les utilise pour faire mes courses. Je n’utilise jamais de sac plastique à part en cas de crise (j’oublie mon tote bag après une grosse journée de travail et je ne veux pas remonter 5 étage à pieds). C’est surement une des petites actions du quotidien la plus facile à réaliser. A noter que presque toutes les enseignes désormais vendent des tote bag si vous ne savez pas où vous en procurer.

  • Acheter des légumes sans sachet :

Les tote bag m’ont menée à arrêter l’utilisation de sachet pour les fruits et légumes. Généralement, à chaque légume ou fruit son sac. Maintenant, je fourre tout dans mon panier, je fais un grand sourire au caissier qui ne sait pas ce qui l’attend et je dépose touuuus mes légumes. Si vous avez du mal à vous passer des sachets, privilégiez ceux en papier qui pourront resservir à chaque “sortie course” ; ou ceux fait à partir de plastique recyclé plus écologique.

  • Donner la priorité au vrac :

J’essaye petit à petit d’acheter en priorité les produits comme les féculents ou les farines en vrac dans des magasins bio. Economie des sacs toujours mais également j’adore ranger ces aliments dans des bocaux. Ceux que j’ai d’ailleurs se trouvent ici ou ici (Casa et Monoprix pour les autres mais d’anciennes collections). Après je ne vous cache pas que ce n’est pas toujours le plus simple. Les magasins qui vendent du vrac ne sont pas encore très répandus à mon goût. Dans mon quartier par exemple ce sont les grandes enseignes un peu cher encore je trouve.. Pour autant, voici quelques magasins qui en vendent : Naturalia, Bio c Bon, de plus en plus de Franprix, et ce site que je vais tester TRES vite !

  • Fabriquer ses produits :

Dans un précédent Article, je vous expliquais m’être lancée dans la création d’un gel douche. Je compte bien renouveler l’expérience plus durablement avec d’autres cosmétiques. Le prochain sera la réalisation d’un shampooing. J’ai déjà fait un exfoliant visage reçu en cadeau et des masques pour cheveux grâce aux poudres Aroma Zone. Depuis cet été et grâce à une conversation avec une amie, j’ai également arrêté d’utiliser des exfoliants pour le corps industriels. Mon amie m’a appris que les petites billes étaient très mauvaises pour l’environnement. Ces dernières ne se dissolvent pas dans l’eau, et filent de notre douche aux eaux remplies d’espèces vivantes qui doivent vivre avec ces résidus.

L’alternative a été l’utilisation du sucre en poudre. Il se dissout donc pas de polution des eaux et est beaucoup plus doux du coup sur la peau.  J’ai un petit pot que je remplie régulièrement pour avoir du sucre dans ma douche. Quand je veux exfolier ma peau, j’en mélange simplement à mon gel douche. Au delà de l’écologie, on fait aussi des économies (sachet de sucre vs gel douche exfoliant industriel).

Je m’arrête ici pour le moment, en comptant mettre à jour cet article avec beaucoup d’autres gestes à intégrer à mon quotidien 🙂 J’espère vous avoir donné un peu de motivation et n’hésitez pas à donner vos conseils que l’on s’enrichisse tous #slowyourlife

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *